samedi 20 août 2011

EST-CE QU'UN CONTACT EXTRATERRESTRE SERA BÉNÉFIQUE OU CATASTROPHIQUE POUR L'HUMANITÉ ?

La NASA et l'Université de Pennsylvanie ont produit une analyse de scénarios sur la possibilité d'un contact extraterrestre :
_________________________________________________
Would Contact with Extraterrestrials Benefit or Harm Humanity? A Scenario Analysis
1. Seth D. Baum, (Department of Geography, Pennsylvania State University. E-mail: sbaum@psu.edu)
2. Jacob D. Haqq-Misra, (Department of Meteorology, Pennsylvania State University)
3. Shawn D. Domagal-Goldman (NASA Planetary Science Division
, Acta Astronautica, 2011, 68(11-12): 2114-2129; Studied at Pennsylvania State University)
This file version: 22 April 2011 (revised: 16 August 2011) 1104.4462.pdf
¯¯¯¯¯¯¯¯­­­¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯¯
Voici un résumé en anglais de l'analyse :


Dans l'ensemble, l'étude semble correcte. On y analyse la possibilité de simples observations d'intelligences extraterrestres (IET) qui pourraient changer complètement nos croyances et notre façon de concevoir l'univers.

Des rencontres avec des IET bienveillantes pourraient résulter en des coopérations et échanges technologiques pour trouver des solutions pour améliorer nos vies et prendre soin de notre planète.

Nous pourrions gagner dans un conflit avec des IET.

Certaines IET pourraient être invisibles de par leur nature ou intentionnellement.  Peut-être ne sont-ils pas intéressés à communiquer avec nous. Nous pourrions peut-être les voir mais que cela ne change absolument rien à notre existence.

Des IET pourraient être dangereux. ils les appellent les égoïstes, qui ne pensent qu'à eux ("selfish" en anglais). Ceux-ci pourraient vouloir nous manger, nous rendre esclaves, nous attaquer car ils nous perçoivent comme une menace pour leur existence.

Des IET universalistes pourraient vouloir améliorer les infrastructures galactiques en construisant une autoroute inter-galactique là où la Terre se trouve.  Ils pourraient vouloir nous empêcher de nuire à leur business.

Mais des dommages à l'humanité pourraient ne pas être intentionnels comme la transmission de virus mortel à l'homme, de nouvelles maladies, des technologies nuisibles à l'homme, virus informatique, produit chimique dangereux, effet dépressif sur la culture de leur présence ou tout simplement par incompétence de la part des IET comme en lançant sur nous des drones mal programmés.

RECOMMANDATIONS

Leurs recommandations sont celles-ci :
Ils suggèrent de ne plus envoyer des messages dans l'univers décrivant notre ADN et la biologie humaine. Ce genre de détails pourraient être des infos stratégiques pour des IET malveillants qui pourraient créer des armes biologiques contre nous. Si on veux vraiment continuer à envoyer des messages, il serait préférable de lancer des messages purement mathématiques démontrant que nous sommes une espèce intelligente.

Ils recommandent aussi d'éviter de montrer que l'humanité est une civilisation en expansion rapide. Les IET pourraient nous percevoir comme une menace et faire une frappe préventive pour stopper notre avancement.

Mais voici une recommandation qui détonne :

Ils suggèrent que nous limitions nos émissions de gaz à effet de serres car on peut les voir de l'espace, et ainsi, des IET universalistes qui priorisent la sauvegarde des écosystèmes pourraient vouloir préserver la Terre en effaçant l'humanité de la planète... C'est vraiment pathétique comme suggestion. La méchante humanité croulant sous le poids des ses péchés pourrait être éradiquée par des extraterrestres. Par universalistes, ne veulent-ils pas dire plutôt "globalistes". Et les IET ne seraient-ils pas Al Gore et sa bande de mécréants. Ces scientifiques sont soient ignorants, stupides ou mal intentionnés.  Michael Mann, créateur de la "fausse" théorie du bâton de hockey montrant l'augmentation des gaz à effet de serre montant en flèche sur un graphique, et dont Al Gore a basé toute sa campagne sur le Global Warming, et bien ce monsieur Mann est professseur de Météorologie à l'Université de Pennsylvanie.  Tiens, tiens, tiens, le monde est petit.  Seth Baum, un des auteurs de l'analyse sur les IET, a écrit que les actions sur le changement climatique auront lieu quand le peuple les demandera. Pour l'instant, l'idée n'est pas assez forte.  Pense-t-il qu'une menace extraterrestre viendra changer la donne ?  Les deux autres auteurs de l'analyse sur les IET ont travaillé ensemble sur une étude sur les gaz à effet de serre.
L'effet du conditionnement dans sa plus belle expression.