samedi 16 février 2008

CATACLYSMES ANNONCÉES

Le ministère britannique de la santé publique a annoncé les résultats de la dernière étude, qui avait été fait en vue de l'estimation des conséquences du réchauffement climatique sur la santé des anglais.

Les spécialistes ont établi que si l'élévation de la température globale ne s'arrête pas, 6000 personnes vont mourir à cause de la chaleur en Grande-Bretagne en 2017, sans compter le millier de victimes d'autres cataclysmes liés au réchauffement climatique et les conséquences de la pollution de l'air.
Rappelons qu'en 2003 à cause de l'été anormalement chaud en Europe des dizaines de milliers de personnes sont décédées.
@sogroop