samedi 16 février 2008

ATTARDÉS MENTAUX KAMIKAZES

Le directeur d'une maison d'aliénés de Bagdad vient d’être arrêté. Il est soupçonné d’avoir incité des femmes déficientes mentales qui suivaient un traitement dans l’établissement à devenir des terroristes kamikazes selon un communiqué du Times le 1 février.
Le détenu est soupçonné d’avoir mis à disposition deux femmes malades mentales à "Al-Qaida". L'arrestation a eu lieu dimanche.
L’ancien directeur de cet hôpital a été tué le 11 décembre dernier - probablement pour ne pas avoir accepté de coopérer avec "Al-Qaida".
Rappelons que ces deux femmes kamikazes ont tué presque 100 personnes dans un marché de Bagdad. Les installations explosives placées à distance. Selon toutes les apparences, il semblerait que les femmes en question n’avaient pas conscience de ce qu’elles faisaient.
@sogroop