mercredi 25 août 2010

PROPAGANDE OU RÉALITÉ ?

Deux CF-18 interviennent
Le bureau du premier ministre du Canada a rapporté, au cours de la nuit, un incident impliquant des avions russes dans le Grand Nord canadien.

Deux avions militaires russes, des TU-95, appelés Bears, se sont approchés à 30 milles marins du territoire canadien, près des Territoires du Nord-Ouest.

Deux CF-18 de la base de Cold Lake sont alors intervenus et les ont escortés jusqu'à ce qu'ils fassent demi-tour.

Selon le responsable des communications du premier ministre, Dimitri Soudas, les avions militaires russes ne sont jamais entrés dans l'espace aérien canadien.

Ironiquement, cette intervention militaire canadienne survient au moment où le premier ministre est en tournée dans le Grand Nord pour y affirmer la souveraineté canadienne.

Stephen Harper doit quitter Churchill, au Manitoba, mercredi, pour se rendre au Nunavut s'adresser aux soldats prenant part à l'Opération Nanook, un exercice militaire annuel destiné à renforcer la souveraineté canadienne dans le Grand Nord.

Mardi, l'avion du premier ministre a été cloué au sol toute la journée en raison du mauvais temps. Il devait être à Cambridge Bay, au Nunavut, pour annoncer que cette localité accueillera une station de recherche scientifique dans l'extrême Arctique.
Radio-Canada