samedi 9 janvier 2010

LE NOUVEAU PARADIGME : L'ACTION

"C'est le moment de l'histoire où nous sommes supposés nous réveiller et agir."

Voici un texte (Message pour les "troupes au sol" du nouveau monde) que je vous propose de lire. D'après moi, il place les pierres d'une compréhension solide de comment s'aligner sur le nouveau monde et comment influencer le déroulement des événements dans ce sens.

Avec le texte, vient 3 livres qui expliquent dans le détail comment faire.  (Le message pour les troupes au sol est un résumé de 16 pages des trois livres ci-dessous.)
1. Manuel pour le Nouveau Paradigme
2. Embrasser le rêve
3. Devenir


Voici un extrait intéressant d'un des documents :

(...)La Vérité, c’est qu’il y a plusieurs niveaux d’activités derrière ce qui semble être une pièce de théâtre d’une incroyable ampleur. Alors, qui rédige les rôles et à quoi rime le scénario ? Seriez-vous surpris d’apprendre que c’est vous qui en écrivez le texte et que le scénario n’aura pas de sens tant que vous ne lui en aurez pas donné un ? Si c‘est le cas, alors quels sont les habitants de la planète qui peuvent lui en donner un ? Voilà, certains intéressés, un petit groupe en fait, ont décidé qu’ils aimeraient ajouter leur touche personnelle au scénario. Il y a un problème dans tout cela car ils ont choisi de donner au scénario une tournure qui n’est pas en accord avec le créateur du plateau et du théâtre où se jouera la pièce. En fait, ce groupe réserve une grande surprise au public et aux acteurs à la fin de la pièce. Le dessein qu’il nourrit est celui de détruire le public, les acteurs, le plateau et le théâtre.

Étant donné que le créateur tient beaucoup à son théâtre, qu’il le considère comme sa marotte, cette idée ne lui convient pas du tout. Il n’est pas du genre à s’opposer aux productions innovatrices présentées au sein de son théâtre, loin de là ; il s’attend même à ce que l’auditoire fasse ses propres changements. Il y a un type de production qui demande la participation de l’assistance plutôt qu’une simple présence passive. Le propriétaire du théâtre se pose la question suivante : si la pièce présentée devenait suffisamment désagréable pour l’auditoire, les gens quitteraient-ils simplement les lieux sans plus y penser ? Cela aurait comme conséquence que la troupe et son metteur en scène se détruiraient ; seulement voilà, le propriétaire du théâtre ne tient pas du tout à ce que sa propriété se trouve détruite du même coup. Il espère que le public offrira d’autres solutions. Peut-être pourrait-il y avoir une participation de l’auditoire qui permettrait l’introduction de nouveaux personnages qui ajouteraient des répliques de leur cru au scénario existant ? Si une nouvelle tournure pouvait être donnée au scénario, grâce à des personnages qui puissent en changer le dénouement, alors la représentation pourrait se transformer en une comédie, un mystère ou une histoire d’amour plutôt qu’une tragédie. Se pourrait-il que la participation du public puisse en effet créer un tout nouveau genre d’expérience ? Plutôt que de toujours montrer les mêmes histoires connues, l’auditoire, mû par son intense désir, pourrait-il modifier l’histoire et arriver à un scénario créateur qui contiendrait des possibilités encore inexplorées ? Pourquoi pas ? Plus le désir de changement est grand, plus s’accroît la possibilité de conquérir de nouvelles frontières pour la création de thèmes d’histoires. Lorsqu’un groupe concentré sur un sujet précis agit spontanément, sans la tutelle d’un dirigeant conventionnel avec un ordre du jour bien arrêté, la conception de thèmes sortant de l’ordinaire n’est pas seulement possible, elle est probable. (...)
-----------------------------------
Tout ceci se trouve sur le site :
Le Nouveau Paradigme