dimanche 13 décembre 2009

L'HUMAIN ANDROGYNE

Des chercheurs viennent de découvrir que ce qui détermine que nous sommes un homme ou une femme est l'activation ou la désactivation d'un seul gène. Ainsi le sexe ne serait plus irréversible. En activant le gène FOXL2, le corps produit des ovaires, et en le désactivant, il produit des testicules. Ils ont fait le test sur une souris femelle et des testicules ont commencé à pousser.

L'autre étonnante découverte est que le corps se bat constamment pour maintenir le sexe déterminé à la naissance. Le sexe d'une personne n'est donc pas aussi définitif qu'on le croyait.

Nous sommes des androgynes en potentialité.
telegraph