lundi 7 novembre 2011

LA DÉMENCE : UNE BOMBE À RETARDEMENT

Le Daily Express annonce à la une que l'Angleterre est sous la menace d'un bombe à retardement : 400 000 anglais seraient atteints de démence à différents niveaux et seraient laissés sans traitement, c'est à dire qu'ils n'enrichissent pas encore les compagnies pharmaceutiques. Le gouvernement britannique s'apprête à lancer une campagne de publicité pour montrer à la population comment déceler les premiers signes de la démence, c'est à dire que tout le monde va commencer à soupçonner les autres de démence, ou bien, les gens vont s'auto-diagnostiquer la démence et demander des bonnes pilules à leur bon médecin.

Cela va dans la lancée des derniers mois dans les journaux, vous vous souvenez:
 - Belgique : 10% de la population sur les antidépresseurs
 - 38,2% des européens souffrent d'une maladie mentale
 - La consommation d'antidépresseurs a augmenté de 400% aux USA au cours des 20 dernières années.

Comme si ce n'était pas assez, en page 2, on pilonne le lecteur avec cette nouvelle : 8 personnes sur 10 pensent que l'Angleterre est surpeuplé. Le gouvernement devrait coupé dans l'immigration comme promis.

La table est mise: vous vous sentez stressé à cause de la surpopulation. C'est un signe avant-coureur de la démence.  Vous devriez demander des pilules à votre médecin.

Lorsque votre glande pinéale sera gorgée de fluorures qui sont contenus dans les psychotropes, votre glande sera calcifiée et on pourra dire que vous avez vendu votre âme au système (Platon, Descartes, Pythagore et bien d'autres pensaient que la glande pinéale était le siège de l'âme).

daily express