mardi 25 octobre 2011

LE TERRORISME INTÉRIEUR

Le gouvernement américain, par le biais de la Homeland Security, avait commencé une campagne de publicité sur le terrorisme intérieur que certains appellent le terrorisme blanc. C'est en fait une publicité de 10 minutes montrant des américains de couleur dénoncer des américains blancs.

On se doute bien que Hollywood est utilisé pour faire de la propagande. Je me demandais ce que allait être la suite, et voici que la série Homeland vient de commencer à être télédiffusée.

C'est l'histoire d'un soldat américain pris en otage et torturé pendant huit ans par Al Qaïda. Il est retrouvé et ramené au pays. Une agente de la CIA a des doutes et pense qu'il a été "tourné", c'est à dire qu'ils l'ont brisé et qu'il est maintenant à la solde d'Al Qaïda, préparant pour eux le terrain pour le prochain acte terroriste majeur.

L'affiche de la série (image à droite) dit : "The nation sees a hero, she sees a treat" ("La pays y voit un héros, elle y voit une menace"). Autrement dit, méfiez-vous des soldats qui ont combattus pour la patrie, il pourrait être des terroristes. Cela ajoute un peu plus de confusion.  En plus, la série est très bien faite. Peut-être prévoit-on le coup, que lorsque les soldats reviendront au pays, dégoûtés par ces guerres sales pour le profit de grandes corporations, on les traitera de traîtres vendus à Al Qaïda ou de "tournés" lorsqu'ils remettront en question le gouvernement. Les esprits auront été bien préparés avec la série.  Programmation, conditionnement...

Voici la bande-annonce :