samedi 5 mars 2011

LE BARIL DE PÉTROLE À 200 $

L’instabilité dans les pays arabes fait remonter en flèche le cours du pétrole et les inquiétudes sur une nouvelle flambée des prix. Alors que le prix du baril de brut a dépassé la barre symbolique des 100 dollars, le 22 février dernier, un ministre britannique tire la sonnette d’alarme, samedi dans The Times, et affirme que le cours pourrait bientôt dépasser les 200 dollars.

Alan Duncan, ancien trader spécialisé dans le pétrole et qui jouit d’une expérience de 30 années dans les pays du Golfe et aujourd’hui ministre du développement international, s’inquiète. Selon lui, la crise que traverse actuellement la région pourrait avoir des répercussions bien plus sérieuses dont la première serait un baril de brut à 200 dollars. Soit bien au-dessus du record du baril à 147 dollars enregistré en juillet 2008, au moment de la crise financière.

Dans un scénario du pire –des terroristes profitent de l’instabilité des pays producteurs de pétrole pour bombarder des raffinerie ou des réserves d’or noir- Alan Duncan estime même que le prix du baril pourrait alors atteindre les 250 dollars.
20minutes

Écouter aussi Lindsey Williams en anglais