lundi 3 janvier 2011

TOUT EST UNE QUESTION DE STYLE

La vue d'une minijupe orienterait les pensées des hommes vers les voitures de sport, les stylos onéreux et les montres de luxe. Une même femme, vêtue dans un cas en jean et blouse discrète (à gauche), ou en minijupe et débardeur suggestif (à droite) modifie les capacités de mémorisation de volontaires masculins, ont constaté la psychologue Kim Janssens et ses collègues de l'Université de Louvain et d'Amsterdam. Après avoir observé l'une ou l'autre de ces photos, les sujets devaient mémoriser une liste d'objets utilitaires (outils, détergents, ordinateurs) ou de luxe (voiture de sport, montre et stylo de luxe). Ceux ayant aperçu la photographie de la jeune femme en jean mémorisaient plutôt des noms d'objets courants – seau, agrafeuse, livres –, tandis que ceux qui avaient vu la jeune femme en minijupe mémorisaient des noms d'objets de luxe. Pour les psychologues évolutionnistes, le cerveau masculin, une fois attiré par une femme, cherche des moyens d'afficher sa qualité de reproducteur et de bon parti financier. Et tout cela fonctionne sans que l'homme en ait conscience...
Pour la science