samedi 7 août 2010

G20 : RECOURS COLLECTIF DE 45 MILLIONS

Une femme qui affirme avoir été arrêtée et détenue lors du Sommet du G20 intente une poursuite de 45 millions de dollars contre la police de Toronto et le procureur général du Canada.

Sherry Good est la plaignante qui représente plus de 800 personnes qui prétendent avoir été arrêtées sans motif valable lors de cet événement.

La dame de 51 ans affirme qu'elle n'était ni une manifestante ni une militante. Elle se dit victime des arrestations de masse effectuées par la police lors du G20. Elle a été arrêtée au coin des rues Queen et Spadina, le 27 juin, par l'escouade antiémeutes.
(...)
Radio-Canada