samedi 7 août 2010

15 MILLIONS DE SINISTRÉS

Les autorités pakistanaises continuaient samedi d'évacuer les familles confrontées aux gigantesques inondations qui ont fait près de 15 millions de sinistrés.

Dans le sud du pays, notamment dans la province du Sind traversée par le fleuve Indus, la catastrophe affecte trois millions de personnes, dont un million qui ont dû être évacuées, ont indiqué les autorités provinciales.

Vendredi, le Pakistan a décrété l'alerte rouge face à l'aggravation des inondations qui ont gagné le sud. L'Inde voisine était atteinte à son tour.
(...)

Le voyage du président critiqué

Dans ce contexte, de nombreux Pakistanais reprochent à leur président, Asif Ali Zardari, d'avoir quitté le pays durant la catastrophe.

En déplacement en Grande-Bretagne, le président Asif Ali Zardari a répondu à ces critiques en assurant que le premier ministre Yusuf Raza Gilani était parfaitement capable de gérer la crise. « Il y a un responsable de l'exécutif au pays. Le Parlement et le Sénat siègent. Le premier ministre assume ses responsabilités », a-t-il déclaré à la BBC. Le chef pakistanais est attendu samedi à Birmingham.
(...)
Radio-Canada