mardi 28 avril 2009

PANIQUE À NEW YORK

Trois avions militaires américains, dont un Boeing 747 présidentiel, ont survolé New York à basse altitude lundi, non loin du site des attentats du 11 septembre 2001, provoquant panique et évacuation de bureaux, ainsi que des excuses exceptionnelles de la Maison Blanche.
(...)
«Il s'agissait d'une manoeuvre autorisée du département de la Défense destinée à faire des photos», a expliqué à l'AFP un porte-parole de l'aviation fédérale américaine (FAA), Jim Peters.
(...)
cyberpresse

Ne pouvaient-ils pas utiliser Photoshop à la place ?


White House official apologizes for low-flying Air Force One lookalike
Facebook