jeudi 20 novembre 2008

BOMBE SALE À PARIS

A quoi ressemble un soir d’attentat? En organisant une simulation d’explosion d’une bombe sale (voir encadré) dans le 20e arrondissement de Paris bouclant tout un quartier autour de la station de métro Saint Fargeau et dépêchant des centaines de policiers et pompiers, Michèle Alliot-Marie a créé en grandeur nature une fiction redevenue d’actualité.
On s’est rendu sur place pour voir ça, sachant que Marc, 25 ans comme pompier de Paris, nous a prévenu: «S’il y avait eu un vrai attentat, hein, les journalistes, vous n'auriez pas le droit d’être ici.»
(...)
@20minutes


LES TALIBANS MENACENT PARIS
Paris dans la ligne de mire des taliban. Le 18 août dernier, dix soldats français trouvaient la mort dans une embuscade, en Afghanistan. Ce lundi, dans une vidéo diffusée par la chaîne satellitaire panarabe al Arabiya, un groupe de taliban a revendiqué cette action meurtrière. Et il la justifie par la présence des troupes françaises sur le sol afghan, assimilées à une force d'occupation. Une revendication en forme de menace. Car le chef militaire à l'image dans cette vidéo ne fait pas mystère de ses intentions: si la France ne retire pas ses troupes au plus vite, des attaques seront lancées sur Paris.
(...)
@leJDD

PARIS MENACÉE ?