vendredi 21 novembre 2008

ANTIBIOTIQUE NOCIF : LA PREUVE

Une nouvelle étude démontre qu'un antibiotique largement utilisé altère le taux normal des bactéries présentes dans le tube digestif des personnes en bonne santé, et ce, bien après le moment de la prise de ce type de médicament.

Trois personnes en bonne santé, deux hommes et une femme, ont reçu une cure de cinq jours de ciprofloxacine, un antibiotique largement utilisé pour traiter plusieurs infections bactériennes communes.
(...)
Leurs découvertes les ont étonnés : six mois après la prise des antibiotiques, certains types de bonnes bactéries n'étaient toujours pas présents dans le tube digestif des participants, ou l'étaient en quantité inférieure par rapport à celle qui y était présente avant la cure.

En fait, la variété des types de bactéries a été réduite d'environ un tiers après que les volontaires eurent pris de la ciprofloxacine, selon le Dr David Relman, chercheur en chef de l'étude publiée hier dans le journal PLoS Biology.