dimanche 12 octobre 2008

LA FIN DE L'EMPIRE

Les Américains le nient, leurs ennemis le donnent pour acquis et leurs alliés y pensent: la crise financière annonce la fin de l'hégémonie des Etats-Unis dans le monde.

La victoire échappe aux soldats en Irak ou en Afghanistan, l'économie affronte l'une des pires crises depuis 1929 et le credo libéral est remis en question.

De Caracas à Téhéran, on annonce déjà la chute de "l'empire", et les alliés de Washington voient l'émergence d'un monde multipolaire, rééquilibré par des puissances comme la Chine, l'Inde ou le Brésil.

Peer Steinbrück, ministre allemand des Finances, a brisé un tabou il y a deux semaines en prédisant que les Etats-Unis allaient "perdre leur statut de superpuissance du système financier mondial", qui va devenir "multipolaire".
(...)
@alterinfo

Putin a dit :
"La confiance dans les USA comme leader du monde libre et de l'économie libre, ainsi que la confiance en Wall Street comme pilier de cette confiance, a été endommagée pour toujours. Nous ne retournerons jamais à la situation précédente."

"Trust in the United States as the leader of the free world and the free economy, and confidence in Wall Street as the center of that trust, has been damaged, I believe, forever," Putin said. "There will be no return to the previous situation."