samedi 9 août 2008

KRACH FINANCIER

(...) le système financier mondial est condamné à court terme et peut-être même à très court terme.

Cependant, un grand nombre de responsables financiers et monétaires s'efforcent à mentir comme si de rien n'était. L'incertitude est que pendant qu'ils mentent, aucun d'entre eux ne sait de manière certaine quelle est la vérité.

A l'heure actuelle, on estime qu'entre 1400 et 3000 banques américaines, sans compter celles d'Europe, sont déjà entassées dans les chambres funéraires du cimetière bancaire. Seules quelques unes ont eu droit à un enterrement décent, tandis que les dépouilles des autres reposent dans la chambre froide. Ce chiffre pourrait d'ailleurs être bien plus élevé, et avoisiner les 5000 banques.

La difficulté de chiffrer avec précision le nombre exact de banques en danger mortel est double. D'abord, les responsables du secteur mentent tous azimuts. Ensuite, faut-il encore définir ce qu'on entend par « mort » ; si le système actuel est effectivement totalement mort et ne pourra pas être ressuscité dans sa forme actuelle, le nombre de banques qu'on pourrait faire ressusciter avec un nouveau système dépend entièrement de la vitesse avec lequel ce nouveau système est mis en place.
(...)
@alterinfo