vendredi 13 juin 2008

PRISONS FLOTTANTES

Reprieve, une ONG britannique spécialisée dans la défense des détenus de Guantánamo et des condamnés à mort aux Etats-Unis, accuse les Etats-Unis d'avoir converti jusqu'à 17 navires en prisons pour détenir dans le plus grand secret des personnes soupçonnées d'activités terroristes. Elle affirme également que le gouvernement Bush a poursuivi ses renvois de prisonniers dans des pays connus pour leurs infractions en matière des droits de l'homme, alors que la Maison-Blanche avait affirmé avoir stoppé cette pratique en 2006.
(...)
Suite @Tribune de Genève