dimanche 1 juin 2008

LE SOMMEIL DE L'ÉVEILLÉ

Dormez-vous ? La question se pose. Dormez-vous ? Sincèrement, croyez-vous vraiment être éveillé ? Qu’est-ce qui vous dit que vous l’êtes ?

« Dans une torpeur lucide, lourdement incorporelle, je stagne, entre sommeil et veille, dans un rêve qui n’est qu’une ombre de rêve. Mon attention flotte entre deux mondes, et voit aveuglément la profondeur d’un océan, en même temps que la profondeur d’un ciel ; et ces profondeurs se mêlent, s’interpénètrent, et je ne sais plus ni où je suis, ni ce que je rêve. »
Fernando Pessoa dans Le Livre de l’Intranquilité, p.129

Le sommeil naît autant de l’indifférence que de la fatigue. Il est relié à la perte de contrôle, au laisser aller, laisser faire et à l’abandon.

« Le sommeil s'empare de l'être humain dès que les événements du monde extérieur cessent d'éveiller son intérêt.»
Et si on faisait tout pour que vous perdiez de l’intérêt. Soyez honnête, regardez la télé et venez me dire que c’est intéressant. À part quelques rares exceptions, le contenu est vide, sans réel intérêt. Rien pour éveiller une conscience. Mais alors que faites-vous pour rester éveillé ? ZZZZZzzzzzzzz…

Peut-être vous vous pensez éveillé, mais qu’en fait, vous êtes en train de rêver. Vous rêvez tellement fort que vous avez oublié de vous réveiller, ou bien, vous ne voulez plus vous réveillez !? C’est une position confortable le rêve. On y fait ce que l’on veut. On y est roi et maître. On s’imagine éveiller des conscience alors que l’on dort soi-même. Prétention ? Insouciance ! Et là, la vie nous réveille tout à coup. Hé ! On se sent vivant ! On se dit c’est ma chance, je fonce. Puis vient la petite voix monotone : «mais c’est parce que… pourquoi je ferais ça moi… c’est pas juste, je dormais tranquille là… blablabla». Et on se rendort paisiblement, heureux de retrouver nos illusions.

Des fois, on prend le risque de rester réveillé un moment et on affronte la vie, plutôt que de la vivre. On cherche à gagner. On a peur de perdre. On se sent vivant un instant pour avoir une bonne histoire à raconter à nos collègues rêveurs. Retour à l’illusion.

Qu’est-ce qui vous dit que vous êtes éveillés ?

Peut-être êtes-vous le seul qui dort et que tout le monde se moque de vous.

Le monde actuel est fascinant. Il nous donne toutes les chances de nous éveiller. Nous sommes bombardés d’information. Nous pouvons savoir à peu près tout ce que l’on veut, c’est disponible quelque part, il suffit de chercher un peu. Vous voulez vivre une expérience, c’est possible ! Il s’agit de savoir s’organiser un peu. Nous pouvons voyager à travers le monde, communiquer facilement et rapidement, découvrir des mets exotiques chez soi, etc… De quoi s’éveiller et même s’émerveiller !

Attendrez-vous qu’on vienne vous réveillez ? Congelé par vos illusions, peut-être sera-t-il trop tard !
Pour le guerrier, l’éveil, c’est une claque sur la gueule.
Pour le religieux, l’éveil, c’est la révélation de dieu.
Pour le scientifique, l’éveil, c’est une découverte.
Pour le mystique, l’éveil, c’est une vision.
Pour l’artiste, l’éveil, c’est le ....

Je vous pose la question, vraiment :
Qu’est-ce qui vous dit que vous êtes éveillés ?

Vivant de Ima :