lundi 21 avril 2008

LE PAPE À WASHINGTON

Le pape admet les erreurs de l'Église

La crise des agressions sexuelles commises par des prêtres américains a été «parfois très mal gérée», a reconnu hier Benoît XVI. Hier soir pendant une cérémonie des vêpres avec les évêques américains, le pape a reconnu pour la première fois que l'Église avait commis des erreurs dans les affaires de pédophilie qui minent depuis 2002 l'Église catholique aux États-Unis.

Mais le pape a tenté de relativiser le scandale en dénonçant du même souffle l'hypersexualisation de la culture populaire. «Les enfants méritent de grandir avec une compréhension saine de la sexualité et de sa place appropriée dans les relations humaines, a-t-il déclaré à la basilique de l'Université catholique américaine. On devrait leur épargner les manifestations dégradantes et la manipulation primaire de la sexualité qui sont si courantes aujourd'hui.»
(...)
@cyberpresse