vendredi 26 août 2011

TÉLÉPHONES CELLULAIRES VS FERTILITÉ

L'étude en lien démontre que les micro-ondes produites par les cellulaires (portables), lorsqu'ils sont portés dans les poches près des organes génitaux, affectent négativement les spermatozoïdes dans leur nombre, leur vivacité, leur morphologie et leur sens de l'orientation.

Timothy Ferris, qui porte son cell dans ses poches depuis 10 ans, a voulu en avoir le coeur net et a fait analyser son sperme. Par la suite, il a cessé de porter son cell dans ses poches de pantalon pendant 11 semaines. C'est un peu plus que le temps qu'il faut pour de la spermatogenèse complète son cycle.

Les résultats après 11 semaines :
Volume de l'éjaculation : +44%
Nombre de spermes en bonne santé : +185%

C'est un phénomène inquiétant. Selon une étude, depuis 1942, le nombre de spermes, dans les pays industrialisés, diminue d'environ 1% par année.
Faites le calcul :  2011-1942 = 69.  Ça fait donc 69% de diminution !!! Ils nous en reste que 31% par rapport aux années 1940.

Dans les années 1940, le sperme contenait 100 millions de spermatozoïdes/ml.  Le point de bascule pour entrer dans la zone de sous-fertilité est 40 millions de spermatozoïdes/ml (équivaut à 40%).  Nous sommes rendu là.

Il y a évidemment beaucoup d'autres causes à cette baisse:
 - Les phtalates contenus dans (produits et mastics pour automobile ;  revêtements pour les planchers et murs ; isolants pour câbles et fils souples ; produits de grande consommation en plastique ; cosmétiques et produits de soin personnel ; matériel médical ; jouets et produits destinés aux enfants ; emballages alimentaires ; jouets sexuels.
 - Le Biphénol A contenu dans les contenants de plastique comme les bouteilles d'eau.
- Et les phytoestrogènes contenus dans le soja.
Et j'en passe...
jandrol.111.014373v1.pdf
 Facebook Facebook