dimanche 7 février 2010

GARE AUX MAMELONS EXPLOSIFS

La mort au bout du téton. Les services secrets britanniques affirment que la prochaine arme des terroristes sera... les implants mammaires piégés. Selon le MI5, en effet, une cinquantaine de médecins formés en Grande-Bretagne ont pris la direction du Yemen ou du Pakistan pour mettre leur savoir en application. Ils projetteraient d’implanter à des femmes volontaires des prothèses remplies de penthrite.

Indétectable

Ce puissant explosif est celui qu’avait tenté d’utiliser le Nigérian de 23 ans pour son attentat sur un avion de ligne américain en provenance d'Amsterdam en décembre dernier. Selon les experts, trente grammes de penthrite suffisent à faire un trou dans la carlingue d’un avion, susceptible d’en entraîner le crash.

Le plus inquiétant est que cette nouvelle technique serait totalement indétectable, que ce soit par la palpation ou le scanner. Et selon les informations du MI5, des opérations auraient déjà eu lieu sur plusieurs femmes. Al-Qaida n’en est pas à son premier coup fourré, puisque l’organisation terroriste avait déjà mis au point la bombe anale. Et c’est armé d’un slip explosif qu’Umar Farouk Abdulmutallab avait tenté son attentat-suicide.
20 minutes