jeudi 31 décembre 2009

MISSION POUR DÉTOURNER APOPHIS


L’Agence Spatiale Fédérale Russe, communément appelée Roskosmos, prévoirait de faire dévier la trajectoire d’Apophis, l’astéroïde de 880 mégatonnes qui pourrait finir sa course contre notre planète bien aimée (pour comparaison, la totalité de l’arsenal nucléaire américain représente 1.400 mégatonnes). Mais ce n’est pas encore fait…
La probabilité qu’Apophis heurte la Terre est extrêmement faible. Quand le même astéroïde est déjà passé près de nous en 2004, la probabilité de colision était de 2,7% et la prochaine fois qu’il viendra nous frôler ce sera en 2029 avec, selon les estimations, aucune chance de rencontre. Et en 2036, la probabilité sera de 1 sur 250.000, donc très basse mais suffisante pour être effrayante.
Selon la NASA, Apophis ne serait pas assez gros pour créer une catastrophe majeure mais Anatoly Perminov, le chef de Roskosmos, n’est pas d’accord et selon lui il y aurait également une chance d’impact en 2032 avec en ligne de mire pour l’astéroïde le sud de la Russie. La mission selon Perminov ne ferait pas appel aux armes nucléaires mais juste aux lois de la physique, sans qu’on en sache plus pour le moment.
20 minutes