dimanche 15 mars 2009

TOMATES AU BIOGAZ

Chauffer une serre et produire des tomates douze mois par année, avec de l'énergie générée par… des déchets! À Saint-Étienne-des-Grès, en Mauricie, c'est maintenant réalité. Les tomates Savoura, dont toute la stratégie de marketing s'appuie sur le goût, croissent à un jet de pierre d'un site d'enfouissement.

L'image est surréaliste : un camion décharge sa benne, quelques mouettes survolent un compacteur à déchets aux roues de métal dentées et en arrière-plan, une immense serre de verre.

Dans les coulisses, le portrait est tout autre. Des équipements dernier cri servent à collecter les biogaz, les nettoyer et les brûler pour garder au chaud des plants de tomates pendant l'hiver.

Depuis l'automne dernier, la plus grande et la plus récente des Serres du St-Laurent est chauffée au gaz méthane (CH4) produit par les micro-organismes qui digèrent les déchets. Une première au Québec.
(...)
@sciencepresse