lundi 23 février 2009

CAMPS DE DÉTENTION

À Arcadia en Iowa, les gardes se préparent à faire un exercice urban de 4 jours. Encore un autre exercice de contrôle des population en milieu urbain.

Depuis 1999, le gouvernement étatsunien a exécuté le plan nommé ENDGAME.  On a donné à Halliburton le contrat de construire des camps de détention dans tous les états, de quoi détenir des millions de personnes.  Le but est d'emprisonner les potentiels terroristes et les afflux d'immigrants aux USA. On a fait construire des milliers de wagons de train pour le transport des détenus. Cela a été décidé deux ans avant le 9/11.

Sect. 1042 of the 2007 National Defense Authorization Act (NDAA), "Use of the Armed Forces in Major Public Emergencies," donne à l'exécutif le pouvoir d'invoquer la loi martiale.  C'est la première fois que le président peut utiliser l'armée en réponse à un désastre naturel, une épidémie, une attaque terroriste ou à toute condition que le président juge comme étant de la violence dosmestique que les états n'arrivent pas à maintenir.  Une crise économique peut-être !

L'historien Boris Borisov a découvert en analysant l'évolution de la population étasunienne que 7,5 millions de personnes sont disparues des statistiques après la Grande Dépression dans les années 30.

Je ne suis pas sûr de vouloir voir ce qui s'en vient aux USA et partout dans le monde.  Préparez-vous au pire, on ne sait jamais, mais ça augure mal.

ENDGAME de Alex Jones :



Boris Borisov (entrevue télévisée) :