lundi 15 décembre 2008

TENTATIVE DE GÉNOCIDE ?

Robert Mugabe, président du Zimbabwe, affirment que l'épidépie de choléra qui sévit dans son pays présentement est un acte terroriste perpétré par l'Angleterre, l'épidémie donnant un prétexte pour envahir et déstabiliser le pays.

On dit aussi dans la presse africaine :

HARARE, Zimbabwe, 13 décembre 2008/African Press Organization (APO)/ — L’épidémie de choléra et la disparition de militants sont venues s’ajouter aux difficultés économiques et politiques du Zimbabwé pour créer une situation très grave sur le plan des droits de l’homme, a déclaré l’ambassadeur des États-Unis, M. James McGee, en incitant les États limitrophes de ce pays à agir en vue d’améliorer la situation.

Lors d’une conférence de presse organisée le 11 décembre par le département d’État, il a dit : « Un seul homme, Robert Mugabe, entouré de sa bande tient le pays en otage, et le Zimbabwé est en train de tomber rapidement au rang d’État en faillite. »
(...)
Les États africains ne font que dire qu’il s’agit d’un problème africain et qu’il faut une solution africaine, mais jusqu’ici ils ont été peu disposés à agir et à indiquer ce qu’était cette solution africaine, a-t-il dit en ajoutant : « La solution africaine est très simple : faire partir Robert Mugabe. »
(...)
@US Department of State