dimanche 5 octobre 2008

FRAGMENT DE PLAQUE TECTONIQUE

La région de Tokyo, régulièrement frappée par des séismes dévastateurs, se trouve au-dessus d'un fragment de plaque coincé entre les plaques eurasienne, pacifique et philippine, a découvert une équipe de géologues japonais et américains.

La plaine du Kanto, où se trouve la capitale japonaise, abrite un quart de la population de l'archipel, soit plus de 30 millions de personnes. Elle est située 300 km au nord-ouest du croisement de ces trois grandes plaques tectoniques.

Le fragment de plaque, d'une centaine de km de long et de 25 km d'épaisseur, se serait détaché de la plaque pacifique il y a 2 ou 3 millions d'années, selon Shinji Toda, du Active Fault Resaerch Center à Tsukuba, au Japon, et ses collègues du US Geological Survey aux États-Unis, auteurs d'une étude parue dimanche dans la revue Nature Geoscience.
(...)
«Le fragment est coincé entre les plaques pacifique et philippine, telle une pilule qui ne peut être avalée complètement», par le processus de subduction, estiment ces spécialistes de la tectonique des plaques.
(...)
@cyberpresse