dimanche 15 juin 2008

DENIS ROBERT SE TAIT

Malgré une enquête parlementaire conduite par Arnaud Montebourg et Vincent Peillon (janvier 2002- Affaire ClearStream), corroborant implicitement les propos du journaliste Denis Robert, celui-ci jette l'éponge. 200 visites d’huissiers au domicile de Denis Robert, 30 procédures en cours...Face aux moyens colossaux de ses détracteurs, Denis Robert ne peut opposer que son énergie, ses livres et sa bonne foi. Le cynisme financier a eu raison de la recherche de la vérité. (...) @RimbusBlog