samedi 17 mai 2008

CATHOLIQUE ET EXTRATERRESTRES

Il n'y a pas d'opposition entre croire en Dieu et estimer qu'une vie extraterrestre est possible dans l'Univers, affirme José Gabriel Funes, l'astronome en chef du Vatican.

Ce jésuite, directeur de l'Observatoire du Vatican, croit même qu'une planète habitée par des êtres qui n'auraient pas commis le péché originel pourrait exister.
Comme astronome, je continue à croire que Dieu est le créateur de l'Univers. — José Gabriel Funes, Observatoire Castel Gandolfo

Le prêtre ajoute que, s'il n'existe actuellement aucune preuve de l'existence de planètes habitées, l'hypothèse ne peut être exclue. "De même qu'il existe une multiplicité de créatures sur terre, il pourrait y avoir d'autres êtres, également intelligents, créés par Dieu."

Les frères extraterrestres

Le père suggère même qu'on parle de « notre frère extraterrestre », comme saint François d'Assise parlait de « frères » pour toutes les créatures terrestres.

Le père soutient aussi que la théorie du Big Bang est la plus raisonnable des explications de la création de l'Univers. "Je continue de croire que Dieu est le créateur de l'univers et que nous ne sommes pas le résultat du hasard."

Relation difficile

Depuis des siècles, l'Église et la communauté scientifique entretiennent une relation trouble. En juin 1633, Galileo Galilée fut condamné à la prison à vie pour hérésie après avoir expliqué que la Terre tournait autour du soleil, alors que l'enseignement de l'Église mettait à l'époque la Terre au centre de l'Univers.

Ce jugement fut annulé par le Vatican en 1992.
@Radio-Canada