mardi 21 février 2012

LES ABUS LAISSENT UNE TRACE BIOLOGIQUE DANS L'ADN

Des chercheurs de l'Unige ont découvert que les abus laissent une trace biologique dans l'ADN des victimes, sur trois générations: