mardi 28 février 2012

FRAUDE ÉLECTORALE AU CANADA

Le parti conservateur au pouvoir, avec le premier ministre Steven Harper, fier mondialiste, est soupçonné d'avoir installé un système d'appel téléphonique automatisé qui se faisait passer pour Élection Canada et qui redirigeait les électeurs vers de faux bureaux de scrutin.